♥ Contexte original, partie futuriste et partie heroic-fantasy !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Soyons encore un peu ensemble pour cette nuit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Soyons encore un peu ensemble pour cette nuit. Lun 26 Mai - 1:47

avatar

PAST
Nom: Ristu O'Hara.
Âge: Seize ans.
Malédiction:
Elève/Gardien
Elève/Gardien
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Verseau Messages : 163
Date d'inscription : 15/08/2013
Age : 20
Localisation : Dans un arbre !
Idiot un jour. Idiot toujours.

Feat. Oliver


Nous étions enfin arrivé au pensionnat. Je ne sais pas comment j'ai fait mais je l'avais fait. Je ne sais pas non plus pourquoi je n'avais pas vu le temps passé. Je vais devoir trouver mon dortoir, trouver où ranger mes affaires, je vais devoir dormir dans un lit ce qui était impossible venant de moi j'étais le genre de gars à vouloir dormir par terre dans un coin pour que personne ne le dérange, mais je n'avais pas le droit de faire ça, c'était une chose interdite et je pense bien que si je le fais je risque de me faire taper sur les doigts, mais ce n'était pas important à vrai dire pour le moment je devais trouver un moyen de trouver ma chambre, mais en même temps je ne voulais pas partir.  Je voulais rester avec mon nouvel mais pourquoi je me fais toujours quand nous sommes le soir ? je dois toujours partir après et voilà, je voulais encore rester, mais je n'osais pas demander puis je ne pouvais pas il devait soigner sa blessure et personne ne voudrait rester en ma compagnie longtemps je le sais très bien après tout j'en ai fait plusieurs fois l'expérience, en plus j'étais choqué, je venais de me faire un ami, le tout premier alors que je pensais que j'allais rester seul pendant un moment, mais voilà que d'une dispute je m'en suis fait un ami,  J'ai repris ma veste quand il me la redonna, il pouvait se débrouiller à partir de là ? il était bien sûr j'avais un doute surtout après ce qu'il venait de dire. Je ne pouvais pas le laisser faire une chose pareille tout seul ! Mais je ne pouvais pas non plus m'imposer dans sa petite vie d'un coup comme ça après tout je ne le connaissais pas depuis longtemps puis de toute façon je ne peux pas aider grand monde et j'ai une chambre à trouver et si je ne veux pas déranger les autres quand je vais rentrer autant se dépêcher finalement j'ai juste à retrouver le papier. Je souris à Oliver.


«D'accord, j'te fais confiance, si jamais tu as un souci avec ta blessure hein, tu m'appelles et je viendrais»




Oui, je viendrai si je ne me perds pas dans les couloirs de ce pensionnat et si je ne me fais pas massacrer par les gens quand je serai rentré dans le dortoir, je ne voulais pas partir, je devais tenir la conversation, non je dois partir non j'dois faire en sorte de parler, je ne sais pas aller Ristu au pire tu parles puis voilà, puis tu pars comme une bitch après sans qu'il réponde, car tu ne veux pas entendre une réponse de trop qui pourrait te faire partir dans un long débat et déranger autant Oliver que toi, car lui il doit se soigner et toi chercher ta chambre, mais j'ai l'air c*n de parler tout seul dans ma tête ça ne tourne plus rond là dedans je devrais me faire soigner, ce n'est pas digne d'un super-héros tout ça ! J'ai tripoté un peu mes mains après avoir enfilé ma veste, je ne comprenais pas pourquoi il baissait la tête comme ça, mais je n'allais pas lui dire de la relever, après tout il veut peut-être caché quelque chose et je n'ai pas besoin de tout savoir. Je mis mes mains dans les poches de mon pantalon et je me suis un peu balancé avant de prendre la parole.

«Bon eh bien, moi j'vais aller chercher mon dortoir et toi tu vas te guérir. J'te dis à une prochaine fois non ? Du moins si tu veux bien qu'on se revoit une fois de plus après j'comprendrai que voilà, après tout voir un idiot tous les jours c'est ennuyant, voir un super-héros, c'est cool, mais faut savoir se tenir en sa présence, m'enfin bref j'suis un super-héros qui doit trouver sa chambre et qui va sûrement se perdre dans ce néant de tutelle qu'est-ce pensionnat !»

Voilà que je redis des conneries. C'est vrai j'ai une couverture à tenir, je suis le petit idiot de service je ne suis pas un gars silencieux je suis du genre à courir à trois heures du matin pour me défouler et faire croire que j'essaye d'avoir de l'endurance pour pouvoir apprendre à voler et ne pas tomber si je suis fatigué. Je suis du genre à me foutre à poil quand il le faut si je veux faire croire à je ne sais quoi, je sais aussi que je ferai tout pour ne pas paraître triste devant les gens pour pas qu'ils posent des questions, il y  a des questions que je ne supporte pas et que je n'aimerai pas qu'on me pose, alors je vais faire comme si tout était normal et voilà. Je me suis retourné. Je suis idiot, non pas dans le sens drôle, dans le sens je suis vraiment un c*n je vais tout foiré. Alors je me suis retourné. J'emboite la marche et je fais comme si de rien n'était. Je fis un signe de la main à Oliver sans me retourner.


«Bye.»



Sans un autre mot je commençais à marcher, j'ai entendu un petit bruit comme si quelque chose tombait par terre, mais ça ce n'était pas grave je ne devais pas me retourné au pire Oliver va ramasser si c'est à lui, alors que je commençais à marcher je regardais dans mes poches pour trouver le papier, seulement voilà je ne trouvais rien... Comment j'allais faire Kami-sama help me je suis perdu là comme je suis censé aller dans ma chambre sans une seule indication, avoue tu ne veux pas que j'aille dans une chambre, tu veux que j'dorme dehors sous la pluie et sur l'herbe ! Si c'est le cas ce n'est pas cool, bon tant pis marche à l'aveuglette tu vas bien croiser un surveillant qui va vouloir t'aider gentiment à retrouver ta chambre si tu lui explique ton cas gentiment aussi sans faire de gaffe comme tu le fais aussi souvent.


 

Code par ZokuPengin sur Epicode




Je joue en #3333ff
MessageSujet: Re: Soyons encore un peu ensemble pour cette nuit. Mar 27 Mai - 19:58

avatar

PAST
Nom: Kurt Uhlrich
Âge: 23 ans
Malédiction:
Elève/Ordre
Elève/Ordre
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Poissons Messages : 192
Date d'inscription : 15/08/2013
Age : 20
Localisation : Je regarde le ciel quelque part.
Bizarrement j'ai eu le coeur serré, si froid tout d'un coup... Je n'es pas comprit, j'ai relevé ma tête d'un geste vif je ne voulais pas qu'on me voit ni maquiller, ni sans de quoi caché ses fichus reflet rose dans mes yeux mais tant pis, j'ai voulu lui attraper la veste sans aucune raison, je devais le retenir. La chambre verte étais si proche mais je voulais encore resté avec lui... Qu'elle est cette atroce sensation ? Je ne me comprend pas parfois.

"A... Att..."

J'ai remarqué quelque chose tomber, s'étais légué comme bercé pars la gravité... Une feuille ? Elle a du glisser de sa poche, je l'es ramassais, bien qu'on ma toujours appris a être un "gentleman" la curiosité est un défaut que je ne peut contrôlé :

"Ristu tu a fait tomber ç...."

J'ai pousser un crié étonné mon "sa" devais ressemblé a un "SéééHA !" Mes joues étais devenu rouge sans aucune raison justifiable, ni même les battements violent de ce stupide coeur même si s'étais pas non plus désagréable... je croit que s'étais de la panique mélangé a de la joie... Qui ne serais pas heureux de savoir que son ami avais logé également dans la chambre verte ! Je lui est attraper la veste a en oublier mon état horrible en affichant un sourire.

"Ah euh pardon j'ai lue ton truc... Euhm bah on dirais que le destin a un sérieux sens de l'humour... On va devoir encore se supporté en fait ! Ah ah."

Tient je vient de rire... Sa fessait un moment que je n'avais pas rie de bon coeur... Je devient de plus en plus énigmatique pour moi même. Je lui est mis sa feuille dans la mains et tourner les talons pour aller dans la chambre verte en sautillant j'étais tellement heureux que j'ai crue que a se moment lui foutre un vent. Mais bon, après mon première ami depuis que je suis au japon et qui est dans la même chambre, je me suis mis a pensés a une vie parfaite d'un étudient banal... Moi qui n'es connue qu'une vie luxueuse auprès de frère homosexuel et de personne qui m'insulté et me frapper... D'ailleurs je n'avais qu'un ami a cette époque aussi... J'ai cessé de sourire encore... Oui en fait jusque la je n'avais qu'un ami dans ma vie, il me comprenais, il ne me juger pas vue qu'il me connaissais depuis toujours... Du moins c'est se que je croyais... J'ai serrer dans mon poing mon collier, seul souvenir de lui... Si j'ai un ami je ne doit pas tout gâché, je doit m'appliquer quelque règle en tête ! Soit gentil, ne lui révèle pas t'es pulsion, surtout évitons de lui parler de sujet qui le fâcherais et surtout ne tombe pas amoureux de lui ! Oui c'est bien sa ! J'ai soupiré un peu pour me remettre a sourire. Bon ! Es que j'ai bien ranger mon coter du lit moi... MY GOSH ! Le sort s'acharne sur moi !! On voit tout mes mouchoir usager plein de sang ! Je me suis précipité de les jeter avant que Ristu voit sa... Mais j'en est oublier le cuter qui lui est resté au calme sur le lit genre "Heey tu ma oublier mec !".



La joie, l'amour, la haine,
Suis-je condamné a vivre dans la douleurs ?
Tout me semble noir,
Je veux vivre avec les couleurs du monde,
Laissez-moi voir celle de la joie.
MessageSujet: Re: Soyons encore un peu ensemble pour cette nuit. Sam 14 Juin - 1:13

avatar

PAST
Nom: Ristu O'Hara.
Âge: Seize ans.
Malédiction:
Elève/Gardien
Elève/Gardien
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Verseau Messages : 163
Date d'inscription : 15/08/2013
Age : 20
Localisation : Dans un arbre !
Idiot un jour. Idiot toujours.

Feat. Oliver


Je me disais que ne pas avoir de papier pour aller dans la chambre, attendre comme un idiot était peut-être une bonne idée, mais pas vraiment, je ne sais pas pourquoi, mais je crois que je devrais retourner sur mes pas, je retrouverai sûrement le papier qui est tombé, mais si c'est dans la forêt je suis vraiment mal barré, je ne pense pas que je vais pouvoir faire une telle chose. Je suis bien trop paumé pour pouvoir retourner sur mes pas... Oh et si le truc qui est tombé était le papier ? Non, impossible comment ça aurait pu tomber ? Surtout sans que je le sente... Quoi que je n'ai pas senti avoir perdu le papier.. Arf fin bref, pourquoi j'entends une voix ?  Ah ça doit venir du monde réel, car oui quand je pense j'oublie souvent le "vrai" monde. Je me suis retourné quand j'ai entendu crié puis qu'on m'a tenu la veste. Qui peut bien faire ça ? Il n'y a qu'Oliver qui puisse je pense vu qu'il n'y a que lui et moi. En regardant la personne effectivement c'était bien Oliver. Qu'est-ce qu'il lui prend tout d'un coup? Il a vu un petit monstre ? Ah quoi que vu sa tête je me crois que c'est autre chose. Ouais... Vraiment.. Mais quoi ?  

Je l'ai quand même écouté quand celui-ci parla. Déjà il souriait. C'était bon signe pour moi non ? Lire quoi ? Oh le papier ! Il a mon papier donc c'était ça qui était tombé. Alors bon quoi ? Devoir se supporter encore ? Normal on est dans le même pensionnat ! Puis il y a quoi sur ce papier déjà. Je lui ai pris des mains sans vraiment faire gaffe au fait qu'il rigolait sans aucune raison et j'ai lu le papier. Oh chambre vert..... VERTE ?! Mais il dort dans cette chambre ! Oh pour ça qu'il disait qu'on allait devoir se supporter encore un peu. je comprends mieux. Oh je suis vraiment content sur le coup, je me suis aussi mis à sourire. Alors sans que je comprenne quelque chose il était déjà parti je ne sais où. Ah dans sa chambre vu que la porte est ouverte. Bon bah là je crois que je suis dans la m*rde, car je ne dors pas dans un lit, je n'aime pas partager les chambres, je n'aime pas les chambres remplies, mais là je n'aurai pas le choix, mais le lit s'est plus fort que moi je ne pourrais vraiment pas. Je suis bien trop habitué à autre chose, je pense que je vais devoir attendre que tout le onde s'endorme pour dormir et après le matin me réveiller avant tout le monde pour que personne ne voit ce qui se passe. Défaire le lire en mode oui oui j'ai dormi dans celui-ci rangé le b*rdel par terre et voilà, quoi que je sais que cette histoire ne va pas vraiment passé, mais je ne peux pas faire autrement pour le moment je le sais très bien, si je fais une seule chose qui foire, je pourrais dire adieu à ce pensionnat, surtout que je partage ma chambre, avec un... Ami ? Mon tout premier ami... Oh my god. Comment je vais faire là ? Je vais dormir dans la même chambre que mon premier ami et je ne sais pas comment faire, je suis dans la m*rde jusqu'au bout, bon il faut que je trouve un truc intelligent à faire, je ne sais pas quoi, mais je vais le faire. Bon réfléchis Ristu déjà va dans la chambre pour ne pas avoir l'air idiot, car attendre avec le sourire dans un couloir ça ne donne pas vraiment un petit air intelligent.

Je me suis donc pressé pour aller vers la porte, mais là j'étais en mode gros bug de la vie, comment j'allais faire ? Je n'ai pas l'habitude moi, j'ai peur d'un coup. Non, je sais que c'est débile, mais pour moi c'est important, partager une chambre, alors que je ne le fais jamais, avoir un ami, alors que je n'en ai jamais eu.  J'ai serré le papier dans mes mains et j'ai regardé autour de moi et j'ai pris une grande inspiration et je suis rentré dans la chambre, je regardais tout, ouais je comprends pourquoi ils appellent ça la chambre verte.. Tout est vert ! Le bleu ils connaissaient pas ?  On dirait que non. J'ai penché la tête comme un petit idiot et je me suis approché 'd'Oliver en suite. Je ne sais pas pourquoi, mais autant rester de lui, pour savoir où est ma place, car là je dois avouer que je suis un peu perdu. Je regardais le lit vers où il était et la première chose que je vois. Le cutter. Je me doutais bien qu'il était rentré dans la chambre pour faire un brin de ménage on fait tous ça... Il  a dû oublier ça. Je ne vais rien dire sur le coup. Je crois que cela ferait une dispute non ? Je vais juste faire la petite remarque, pour qu'il enlève sinon je sens que je vais le balancer par la fenêtre ce pauvre cutter.

«Tu as oublié ça.»



Je pointais le cutter du doigt en souriant un peu. Non pas le vrai sourire, mais le sourire de cache le vite si tu ne veux pas qu'il disparaisse, mais avant qu'il fasse un truc je lui ai pris. Je l'ai regardé et je l'ai mis dans ma poche. Nous allons jouer un peu. Oui jouons un peu pour aider les gens, c'est drôle, mais en attendant.

«J'me cale où ? Je suis content en tout cas, je vais partager ma chambre avec mon tout premier ami.»



Ouais, bon je ne suis pas un doué de la vie, j'ai sorti le cutter de ma poche et je lui ai rendu. Puis je suis resté silencieux et j'ai attendu sa réponse. Je faisais toujours ça avec mon père et je le fais avec tout le monde maintenant, j'attends sans rien dire, j'attends calmement que tout se passe et j'attends qu'on me dise où me mettre pour pouvoir m'installer. J'ai regardé Oliver, tout en me balançant légèrement. Ayé à peine arriver et ça commence. Je vais paraitre bizarre et pouf plus d'amitié... En plus je suis c*n, j'ai dis premier ami, j'aurai pas dû, il va vite comprendre que je suis un sans ami de la vie !


Code par ZokuPengin sur Epicode




Je joue en #3333ff
MessageSujet: Re: Soyons encore un peu ensemble pour cette nuit. Dim 15 Juin - 2:35

avatar

PAST
Nom: Kurt Uhlrich
Âge: 23 ans
Malédiction:
Elève/Ordre
Elève/Ordre
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Poissons Messages : 192
Date d'inscription : 15/08/2013
Age : 20
Localisation : Je regarde le ciel quelque part.
Moi qui pensés avoir tout ranger voila qu'une petite remarque survient... Ah oui mon cutter, a vrais dire se n'es pas la première fois, je cache sous mes vêtements des objets tranchent mais également dans mon lit. J'ai voulu le prendre mais voila que Ristu a pris l'initiative, nos regard se son croiser... Je me suis mis a rougit sans raison, je penses qu'il aller me le rendre... MAIS NON ! Il la mis dans sa poche... Les larmes monter, j'ai peu de sentir leurs chaleurs sur mes joues... Retient toi un peu !
Oh tient il me pose une question, j'aime tellement qu'on me pose une question... Mais avant j'ai enfiler mes lunettes car en fait bah... Sauf si je suis près de quelqu'un je le voit pas des masses ! Bien une fois sa mis, ou il "se cale" devrais-je lui dire que le japonais c'est pas ma langue d'origine alors les expressions de se genre je connais pas... Mais j'ai observer autours de moi pour essayer de comprendre... Ah ! Je croit savoir ou il veut en venir ! Puis son premier ami ? Mmmh tant d’information tout d'un coup, mon visage montré toute la peine que j'avais et j'ai serré mon collier dans mon poing contre mon coeur... Un ami, je n'en est plus, j'en avais qu'un seul avant... Maintenant je suis seul, enfin y a Ristu mais... Je l'aime bien, un peu mais quand on me prend mon cutter sa me plais pas !
Oh bah tient il me le rend, je les pris avec un grand sourire :

"Thank ! Euhm... Bah celui ci est occuper pars un grand aux cheveux bleu, et les deux autre la son libre."

J'ai soulever mon oreiller pour ranger mon cutter avec deux couteau caché en dessous et remis mon oreiller dessus, en fessant en sorte bien sur que Ristu ne voit pas. J'ai ensuite rigolé nerveusement

"Puis je te plains un peu ! Moi ton premier ami ? Y a mieux comme personne quand même ahah..."

J'ai ensuite pris une boite sous mon lit pour m'installer sur mon bureau, oui la je prend la peine de me démaquiller correctement !

"Ah oh fait j'ai pas envie de te faire peur mais... Si un moment dans la nuit tu te réveille c'est tout a fait normal que je soit pas, je dors très peu et je vais souvent me promenais."

Je me suis tourner vers Ristu le visage au naturel et tout sérieux

"Tant fait pas je suis pas un tuer en série ! Juste que j'ai pas l'habitude de dormir longtemps... Bon sa de fait !"

J'ai soupiré en me disant que le pauvre va finir pars me prendre pour un fou, surtout avec cette envie... Je ne sais pas quoi faire pour une fois que le grand bleu n'es pas... Je peux faire se que je veux mais une autre tête bleu est la... Je devais trouver une solution de faire sa sans que Ristu trouve sa bizarre. Plus je réfléchissais plus mes membres trembler, j'ai finir pars me mordre la lèvre, serrais, toujours plus fort, un gout de sang dans la bouche...

"AAAAAAAAAAAAH FUCK THAT ITS HURT !"

Pars la surprise que j'ai réussit a me blessé de façon aussi ridicule j'ai sursauter et je suis tomber de ma chaise pour venir me cogné derrière la tête contre le sol... Je voyais un peu tout en double... A normal mes lunettes se sont mal mise a cause de sa...

"Sa te dit de repeindre les murs d'une autre couleurs ? Le vert sa me prend la tête ..."

Ouai j'avais envie de faire chier les gens et repeindre tout au couleurs de l'arc-en-ciel.



La joie, l'amour, la haine,
Suis-je condamné a vivre dans la douleurs ?
Tout me semble noir,
Je veux vivre avec les couleurs du monde,
Laissez-moi voir celle de la joie.
MessageSujet: Re: Soyons encore un peu ensemble pour cette nuit. Lun 23 Juin - 2:57

avatar

PAST
Nom: Ristu O'Hara.
Âge: Seize ans.
Malédiction:
Elève/Gardien
Elève/Gardien
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Verseau Messages : 163
Date d'inscription : 15/08/2013
Age : 20
Localisation : Dans un arbre !

«Que le début des bêtises commencent !»
Je l'ai regardé un moment. Je voyais toutes les expressions sur son visage. Je ne comprenais pas tout, mais bon ce n'était pas important. Je devais juste le regarder et attendre qu'il me réponde, c'était la règle que je m'étais fixé pour ne pas faire de bêtise Surtout que c'est mon premier ami je ne voudrais pas foirer quelque chose surtout que quand je verrai mon grand-frère je pourrais lui dire que je me suis fait un ami en plus qu'il est cool, je pourrais faire genre que j'ai une vie maintenant raconter que je me suis attaché à quelqu'un, mais lui dire comment je l'ai rencontré ça par contre ce n'était pas une chose facile, ouais je pense qu'il va croire que je me suis fait un ami imaginaire, après tout je trouverai normal qu'il pense cela, mais bon pour une fois que j'ai un vrai ami, il va m'écouter jusqu'au bout et je n'entendrai plus ses coups au lit avec son copain, personnellement moi ça me choque tout ça. ENFIN bref. J'ai peut-être posé trop de question d'un coup, il semblait si perdu que je me demande si je n'aurai pas dû poser une question par une question. Je pense que ça aurait été plus simple et il ne serait pas autant perdu, mais ça c'est sûrement une autre histoire, je ne vais pas aller chercher loin. En lui rendant son cutter il me fit un  grand sourire le grand sourire de la mort, tu sais celui du gars méga heureux comme si on venait de lui faire la chose la plus belle au monde. Peut-être qu'il tient vraiment à son cutter bien plus que je ne le pensais. Enfin bref ce n'est pas grave. En tout cas il m'avait répondu. Donc le lit là-bas occupé. Donc deux lits tranquille. J'allais prendre celui prêt de la fenêtre, c'est trop cool ! Fin pour le peu qu'il allait me servir, mais bon ce n'est pas bien grave ça aussi. Je voulais le remercier, mais il était déjà partir faire autre chose, c'est tout à fait normal à vrai dire. Oui, je ne regardais même pas ce qu'il faisait trop hypnotiser par la fenêtre. Est-ce qu'il y a un arbre prêt de là ? J'irai voir. Je me suis retourné pour regarder Oliver qui se démaquillait et qui me parlait encore une fois.

Je ne suis pas à plaindre. Il y a peut-être mieux comme il dit, mais c'est déjà bien qu'on m'accepte ! Il peut dire ce qu'il veut. Il restera une personne importante dans ma vie, car il a réussi à me faire découvrir l'amitié en une nuit seulement. Je me suis fait un ami et même si ce n'est pas un exemple parfait de l'ami parfait qu'on voudrait tous avoir. Pour moi il est parfait. Un ami super cool et différent des autres, c'est tout ce que je demandais après tout je ne voulais pas que les gens se ressemblent comme deux gouttes d'eau cela me ferait trop chier d'avoir des amis qui se ressemblent des un des autres.  Je l'ai regardé, mais genre en mode surpris quand il m'a dit ce qu'il faisait la nuit. Le seul son qui sortait de ma bouche était un:  

«Quoi...?»


Par contre ça ce n'était pas bon pour moi. S'il me voyait dormir par terre, il allait se poser des questions, je vais faire comment moi pour ne pas me faire remarquer. Peut-être me planquer sous le lit ? Non, mauvaise idée, je pense que je devrais trouver une solution est bien vite, même si moi aussi je ne dors pas beaucoup, il suffit qu'il se réveille avant moi et qu'il voit que je dors par terre et ma vie est foutu. Je ne savais pas quoi dire à vrai dire il m'avait surpris sur le coup, je ne m'y attendais pas du tout à celle-là. Je suis censé faire quoi moi maintenant ? A part l'écouter hurler dans tous les sens, je ne sais pas ce que je pourrais dire. Il s'est retourné vers moi avec ses lunettes et son visage au naturel. Il était tout mignon comme ça. Je ne vois pas pourquoi il met du fond de teint personnellement je trouve cela dommage qu'il fasse une chose pareille, mais je ne vais pas m'étaler sur le sujet. je suis allé devant la fenêtre pour essayer de réfléchir à ce que je pourrais lui dire, mais quand je l'ai entendu dire qu'il voulait repeindre les murs, je me suis mis à rire, mais de bon cœur, je crois que j'ai craqué sur le coup. Il n'avait pas tort ce vert était vraiment ennuyant et pourtant je n'étais pas là depuis bien longtemps, mais nous ne pouvions rien faire sans peinture, il fallait donc en trouver et pas se faire choper, je crois que je devrais me faire soigner moi aussi je me tape des délires que je ne devrais pas me taper, mais bon pas grave là aussi on ne va pas m'en tenir compte je pense du moins, ils seraient vache de faire une telle chose.

Je me suis arrêté de rire et je me suis dit qu'il serait temps que je réponde à tout et dans le calme si possible avec tout le sérieux que je pourrais faire après tout je ne suis pas un gars discret, mais je peux le faire, je sais que j'en suis capable surtout qu'il fallait le soigner maintenant qu'on était dans la même chambre s'il pensait y échapper il se met le doigt dans l'œil. Je suis bien trop têtu pour laisser passer une chose pareille, même si cet idiot de première semble avoir oublié qu'il était blessé et pas qu'on peu ! Mon frère me surnomme le superman super têtu de la mort qui tue. C'est un peu long, mais bon si ça l'amuse je ne vais pas l'empêcher de faire une chose pareille. M'enfin soit il faut que je lui répondre à ce pauvre petit !

«Alors je prends ce lit là. Puis ne t'en fais pas pour le fait que tu sortes la nuit, je ne dors pas beaucoup non plus. je dois dire qu'il est pour moi difficile de dormir longtemps. Nous serons donc deux, peut-être pas debout à la même heure, mais tu verras que moi aussi je ne dors pas des masses. Puis oui repeignons ces murs affreux. Quel couleur voudrais-tu qu'on change ce vert immonde !! »


Voilà que je dis des bêtises, mais pourquoi cela ne m'étonnes même plus en fait ? Je ne sais pas va savoir ce qui se passe dans ma petite tête de petit gars trop pas nette, je ne vais pas lui en vouloir longtemps... Attendez je parle de moi à la troisième personne du singulier ? Je me fais peur. Enfin bon ce n'est pas le plus important. J'ai vu dans le coin de la chambre ma valise. Les saligots ils avaient mis ma valise ici et ils m'ont pas dit directement que j'étais là ! Je me suis genre presque jeté dessus pour fouiller dedans et prendre des bandages et désinfectant. Puis je suis revenu vers Oliver en souriant. J'ai tout posé sur le lit que J'allais "squatter" puis j'ai enlevé ma veste. D'habitude j'aurai mis un autre bandeau pour pas qu'on voit mon visage, mais c'était la nuit, il ne devais pas beaucoup le voir. J'ai pris Oliver par le bras et je l'ai fait s'asseoir du moins j'essaye, car je ne sais pas si monsieur va le rester sur le lit et je me suis mis dessus en tailleur.

«Mais avant de faire quoi ce soit on va soigner ça !»


Je l'ai regardé. Je voulais d'abord qu'il soit bien installé. Qu'il ait le temps de réfléchir à mes phrases de tantôt et je veux surtout que ça soit lui qui me tende son bras de lui-même et non moi qui lui tire. Qu'il me montre qu'il accepte que je le soigne. Je veux juste me rassurer que je ne fais pas de bêtise. Que je ne le vexe pas à vouloir le soigner, mais en même temps c'est un peu ma faute si monsieur est blessé je ne peux faire que ça je pense non ? Je ne peux pas lui dire débrouille toi surtout que nous sommes dans la même chambre maintenant je vais pouvoir le soigner quand il veut quand il sera blessé, je suis le pro du bandage moi maintenant ! Je le regardais avec un doux sourire pour lui dire je t'attend tu peux prendre ton temps pour me répondre je ne suis pas pressé.
Code © Daeki





Je joue en #3333ff
MessageSujet: Re: Soyons encore un peu ensemble pour cette nuit. Dim 3 Aoû - 18:35

avatar

PAST
Nom: Kurt Uhlrich
Âge: 23 ans
Malédiction:
Elève/Ordre
Elève/Ordre
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Poissons Messages : 192
Date d'inscription : 15/08/2013
Age : 20
Localisation : Je regarde le ciel quelque part.
Ce moment un peu gênant ou ton pote t'invite dans son lit... Oui j'en étais un peu gêné car habituellement quand je m'assoie dans le lit de quelqu'un c'est que deux minute après j'allais prendre chers... Mais bon j'étais rassuré s'étais juste pour cette fucking plaie, je devais encore assimilé toute ses informations... Bon ! récapitulons.

Monsieur semble choqué que je dors pas beaucoup pourtant y fait pareille... Bitch c'est quoi ton problème alors ?! La couleurs des nouveaux mur ? Bah je sais plus se que j'ai acheté en peinture donc je zieuterais après, soigner ma plaie ? Qu'elle plaie ?

J'ai effectivement regarder mon bras, ah... Ahahahah ah oui !!! Pour sa que sa piquer un peu au bras ! Tout s'explique ! Je me suis fait une petite tape sur la tête, signe que j'avais complètement zappé. Aww le pauvre bandeau tout tacher de sang... Heureusement que je sais retiré du sang sur les fringue ! Car bon ma chemise rose aussi est foutu a la manche, en plus je l'es laisser relever sa ne va pas empêcher le sang de couler sa... Jvais crever d'anémie... Je me suis donc assis a côté de Ristu, horriblement gêné, je n'es pas pu m'empêcher de lui poker la joue avec l'autre mains sur la joue et lui faire la blague :

"Voyons Ristu pas le premier soir ! ~ Je ne suis pas ce-genre-d'homme ~♥"

Puis j'ai rigolé et je lui est tendu mon bras les larmes aux yeux et la crampe au bide... Mes blague de m*rde je devrais me les garder parfois.... Puis j'ai soupiré lourdement, en regardent ailleurs, je n'aime pas regarder quand on me soigne le bras c'est psychologique après je vais avoir mal et pleurais pour sa. Je voulais aussi oublier que je suis a coté d'un homme, enfin homme est un biiien grand mot ! Il fait un peu gamin... On va dire d'un jeune homme... D'ailleurs je me demande qu'elle age il a... Un centimètre de plus que moi... Arf j'espère au moins qu'il a pas quinze ou seize ans ! Sinon sa voudrais dire qu'il va encore grandir... J'en suis sur que je grandi plus a cause du café ! Café...

"Café...."

Je me suis mis a bavé en pensent a un bon café noir... C'est vrais que j'ai bien envie de boire sa... Sa me tient en forme en plus ! Mais j'ai très vite secouer la tête, je me souvient enfin qu'elle couleurs j'ai acheter en peinture :

"Pink and blue !!! Sa y est ! Bleu clair et rose ! C'est la couleurs des pots de peinture que j'ai acheter ! ... Ouai j'avais déjà prévue la connerie... Mais a deux c'est plus drôle de la faire... Puis c'est des couleurs qui font chier tout le monde quand c'est mélanger MWAHAHAHAHAH !"

J'ai regarder Ristu avec un grand sourire, quelque instant car je me suis souvenu que j'ai mes lunettes, sans mes lentilles de contacte impossible de mentir sur mes émotions... Je préfère qu'on penses que tout va bien, qu'on ne me pose pas la question. Sous cette pensés je me suis mis a tripoter mon collier... C'est un tic que j'attrape avec cette accessoire... Chaque fois que je suis plonger dans mes penses je commence a le tripoter... Ou je m'amuse avec mes cheveux... Comme une gonzesses... D'ailleurs je devrais pensés a me montré un peu plus... "Virile" pas envie que Ristu penses que c'est marquer sur mon front que je suis gay... Ah... Quoi que c'est mort vue la couleurs de mes draps...

"Au fait... Sa te dérange pas que je t'embarque dès ton premier jours dans une bêtise ? On risque gros... Si tu veux pas je le fait tout seul sa me dérange pas."

Ouai vaut mieux prévenir a l'avance tant que mes pensés sont passer pars la !



La joie, l'amour, la haine,
Suis-je condamné a vivre dans la douleurs ?
Tout me semble noir,
Je veux vivre avec les couleurs du monde,
Laissez-moi voir celle de la joie.
MessageSujet: Re: Soyons encore un peu ensemble pour cette nuit. Mer 11 Fév - 22:47

avatar

PAST
Nom: Ristu O'Hara.
Âge: Seize ans.
Malédiction:
Elève/Gardien
Elève/Gardien
Voir le profil de l'utilisateur
Masculin Verseau Messages : 163
Date d'inscription : 15/08/2013
Age : 20
Localisation : Dans un arbre !

«Que le début des bêtises commencent !»
Si j'étais médium, je dois dire que j'aurai pu prévoir ce genre de blague, mais vu que je ne l'étais pas je ne l'avais pas prévu. Je n'avais donc pas vu venir le coup du pokage de joue et cette blague qui sort souvent de la bouche des gens.
Bon il n'a pas totalement tort, qui ferait ça le premier soir, puis rah mais je raconte n'importe quoi ce n'est pas le moment de penser à cela ! Il venait de me tendre son bras, c'était un bon début. J'ai sourit en lui prenant son bras. J'ai retiré doucement le bandeau rouge qui était miens qui était maintenant imbibé de sang, je pourrais remplir une cartouche d'encre, même plusieurs ! Enfin soit.

Ça pourrait aller bien si je tremblais pas. oui oui... Aller petit Ristu il ne faut pas trembler, tu ne vas pas lui amputer le bras non plus !  J'ai donc relevé un peu plus la manche et j'ai commencé à mettre du désinfectant sur la plaie. Il fallait quand même faire attention que cela ne s'infecte pas ! Je crois que ça serait bête si ça se produisait. En suite j'ai nettoyé avec de l'eau le sang qui avait coulé un peu de partout avec le bandeau, en suite j'ai mis le bandage, j'avais bien serré, mais pas trop je ne voulais pas qu'il ait mal, alors qu'il devait déjà avoir mal. Ce n'était vraiment pas le but !

Nom d'une flûte en or qui sort du coffre de ma grand-mère était-il entrain de bavé en pensant à du café ? Franchement moi je ne suis pas parano, mais quand on le regarde on pourrait penser à autre chose, mais soit je ne pense pas à ce genre de choses, mais cette attitude faisait penser à ça ! Mais soit passons ce n'est pas très intéressant.

Bleu et rose ? TROP TROP TROP BIEN !!! Franchement si on était dans un manga ou un truc de comique on verrait des étoiles dans mes yeux ! Ce sont des couleurs magnifique ! Du moins ça dépend quel rose, ma mère a réussi à me faire aimer le rose, mais pas n'importe lequel.  Le bleu on ne doit même pas poser la question ça se voit que j'aime ça.
J'ai souri comme un petit idiot et j'ai sautillé sur place tellement que j'étais content !

«Du bleu et du rose c'est trop bien ! Comme nous.. Toi le rose, moi le bleu.. Quel hasard ! Même Pablito qui joue de la flûte n'aurait pas pu prédire ça !»

Pablito... Bah bravo ! Comme si c'était important de parler de Pablito qui joue de la flûte puis c'est qui lui d'abord ? Ah, mais bien sûr il n'existe pas !
Si je voulais bien le faire ? Mais bien entendu que je voulais le faire ! Peuh même pas peur des trucs qui pourrait nous arriver, je suis trop un super ninja pour qu'on me voit faire des conneries ! Je lui ai tapoté la tête en rigolant un peu.

«Mais bien sûr que je veux le faire ! C'est amusant, je ne peux pas louper ça ! Puis a un  c'est bien, mais à deux c'est encore mieux !»

J'ai regardé tout autour de nous, j'allais vivre avec ce gars qui semble... Aimer beaucoup le rose, puis j'allais enfin pouvoir me faire un ami, mais il ne faut pas qu'il sache pour tout ce qui s'est passé dans ma vie, ça casserait le mythe du gars super heureux. Enfin bref ce n'est pas le moment de penser à ça.

«Alors, on commence quand ? par où ? Tu prends quelle couleur ?»

J'étais tout existé, ce n'était même pas le fait de repeindre qui m’excitait le plus, mais c'était de faire une bêtise avec quelqu'un d'autre, quelqu'un qui semblait gentil au final ! Quelqu'un avec qui j'allais vivre toute mon année scolaire, j'étais vraiment content, mais ça je ne lui dirai jamais que c'est à cause de lui que je suis tout content.

Code © Daeki





Je joue en #3333ff
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Soyons encore un peu ensemble pour cette nuit.

Soyons encore un peu ensemble pour cette nuit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Activités dans l'ensemble du Canada ''Ensemble pour Haiti''
» [JOUR 5] - "Le ciel est rouge, beaucoup de sang a coulé cette nuit."
» Décors Moria et Autres.
» L'Opération d'Opium pour sa dysplasie ...
» Besoin d'air. De partir. Pour mieux se retrouver. (Helinä) [x] TERMINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vocaloid RP :: Le Pensionnat :: Deuxième étage :: Dortoir des garçons :: Chambre verte-